Le viol comme arme de guerre en République démocratique du Congo. Défis et fonctions des religions

Ce propos est circonscrit dans un contexte socioculturel africain et s’articule essentiellement autour du viol comme arme de guerre infligée aux femmes et aux filles congolaises durant les conflits armés qui ont sévi depuis plus de deux décennies au Congo. L’angle d’approche est celui des sciences dites des religions. Cette méthode consiste à analyser la place qu’occupent les religions dans la vie quotidienne en République démocratique du Congo (RDC), et leur impact par rapport à la lutte contre le phénomène du viol. Il s’agit également d’étudier les conditions de possibilité pour relever les défis que représente le viol des femmes comme arme de guerre.